Qu’elle soit murale ou qu’elle nécessite une installation, la chaudière électrique chauffe l’eau qui ira dans le réseau de radiateur ou dans le plancher chauffant. Elle a également la capacité de produire de l’eau pour une utilisation sanitaire, mais lors de son utilisation quels sont ses atouts et désavantages ?

Comment ça marche ?

Avec un circuit fermé, la chaudière électrique est connectée aux différents radiateurs du logement. Son mode de fonctionnement est le suivant : elle dispose d’une résistance électrique qui chauffe l’eau. Cette dernière s’élève dans le circuit pendant que de l’eau froide descend, dans un mouvement en continu. Avec l’aide d’une valve à pression, l’eau chaude se répand dans le réseau de chauffage, et une autre valve permet à l’eau froide de se verser dans la chaudière pour être chauffée.
Mais si on ne veut pas d’un dispositif avec résistance, il existe un modèle de chaudière électrique ionique. Le champ électrique entre les électrodes chauffe l’eau et cette capacité fonctionne ainsi en courant alternatif.

Les atouts d’une chaudière électrique

En utilisant une chaudière électrique, vous pourrez bénéficier de ses nombreux points positifs :
Sa praticité : il suffit d’une source d’énergie pour son installation. Cette dernière se fera alors très vite. Aucune installation supplémentaire pour l’évacuation des fumées n’est à prévoir. Celle-ci est déjà ajustée au système existant : le kit hydraulique et le raccordement électrique.

Elle ne choisit pas une qualité de logement en particulier. Neuve ou en rénovation, elle s’installe facilement partout.
Son prix est très abordable (sauf la chaudière ionique) : elle coûte moins cher qu’une chaudière à bois, ou qu’une pompe à chaleur. Selon le modèle, les prix varient entre 900 euros et 6000 euros pour un dispositif complet.
Un rendement thermique optimal : elle garantit zéro perte d’énergie en produisant de la chaleur, offrant ainsi le confort thermique nécessaire et efficace à presque 100 %.

Les désavantages d’une chaudière électrique

Les atouts de la chaudière électrique sont nombreux, mais avant de s’engager à son utilisation, il faut aussi voir ses inconvénients :
Un prix coûteux pour le foyer : son prix est des moindres lors de son achat, mais elle utilise une source d’énergie dont le montant devient de plus en plus cher par an, de ce fait son prix sera très cher au fil du temps.
Une grande consommation d’énergie : elle consomme énormément en énergie électrique. L’isolation de la maison influe énormément sur la consommation en question. Pour une maison de 100 m2 qui dispose d’une chaudière de 30 à 40 kW, on peut évaluer le coût jusqu’à 2000 euros par an. Le montant de la facture d’électricité peut donc s’élever au plus haut point en fonction du volume qui nécessite le chauffage et de l’usage de la chaudière. Ce prix pourrait même faire en sorte qu’au lieu de vous faciliter la vie, la chaudière électrique devienne une source de problème financier. Il existe néanmoins des astuces pour empêcher cela : équiper l’appareil d’un thermostat.
Une faible prestation par rapport aux autres systèmes de chauffage comme la pompe à chaleur. D’ailleurs, à cause de cela, la chaudière électrique n’est pas éligible aux aides financières comme le crédit d’impôt énergétique, la prime énergie, etc.