Le type de chaudière électrique que vous souhaitez acheter et installer dans votre maison, votre bureau ou votre entreprise varie en fonction de différents facteurs. Il existe actuellement deux types de chaudières électriques. Chacune fonctionne en répondant à des besoins spatiaux, à une consommation électrique et à un type de courant différent.

Chaudière électrique triphasée

Si votre maison de plus de 160 mètres carrés est équipée d’un courant électrique triphasé, la décision est simple : vous devez opter pour la chaudière électrique triphasée. Vous vous assurez ainsi que les trois courants alternatifs qui atteignent l’installation n’endommagent pas les équipements et optimisent leur fonctionnement.
Ces machines ont besoin de beaucoup d’énergie pour fonctionner, environ 400 volts. C’est pourquoi l’installation de chaudières électriques est recommandée dans les usines ou les entreprises, bien qu’il y ait encore des foyers qui fonctionnent avec cette tension.

Chaudière électrique monophasée

Contrairement au cas précédent, les chaudières électriques monophasées fonctionnent avec des courants qui ont une seule tension alternative. Ce type d’énergie est courant dans les maisons actuelles. Il a des tensions allant de 220 à 230, et est idéal pour maintenir le bon fonctionnement des appareils ménagers.

Fonctionnement avantageux

En réduisant la puissance de plus de 70 %, l’installation électrique est réduite du même pourcentage. Le coût du contrat avec la compagnie d’électricité est réduit ainsi que celui de l’installation électrique.
La facture d’électricité à un coût, la puissance contractée, est payée 6 euros par kW contracté. Si une installation dispose d’une chaudière de 500 kW et que celle-ci est réduite à 150 kW, l’économie mensuelle est de 2100 euros.
Il n’y a pas de pertes de chaleur dans les réseaux de tuyaux : une chaudière électrique est installée à chaque point de consommation de chaleur. Il permet d’éviter les installations complexes et coûteuses, d’éviter les pannes et d’éliminer les pertes de chaleur dans les réseaux de tuyaux. En éliminant les réseaux de tuyaux isolés thermiquement, on économise 40 % de la facture énergétique. Les chaudières électriques ont généralement une technologie qui permet de donner une garantie de 10 ans et la durée de vie utile est supérieure à 30 ans.