Accueil » Impayé client : signes précurseurs et anticipation

Impayé client : signes précurseurs et anticipation

Des moyens d’identification des anomalies clientèles existent. À cet égard, il ne faut pas rester les bras croisés. Comment percevoir les indices informateurs d’un arriéré ? Quels sont les signes pour savoir si un client est un mauvais payeur ?

Les 5 premiers signes précurseurs et anticipation

Impayé clientParmi les 10 signes, attaquons d’abord sur les 5 premiers informant que votre consommateur subisse des blocages financiers :

  • Tous les clients sont censés à pouvoir respecter les critères de payement que vous avez annoncé. Toutefois, il pourrait arriver que certain client n’arrive pas à verser ses payements à temps. Ce premier signe précurseurvous permet de déduire que ce client rencontre un grave souci monétaire.
  • Si un client offre du crédit non garanti à son acheteur, cela veut dire qu’il n’arrive pas à bien gérer ses finances. La présence d’un impayé est fort probable dans ce genre de cas.
  • Si un client souhaite avoir un nouveau partenaire bancaire, cela signifie qu’il ne bénéficie plus de l’investissement de sa banque actuelle.
  • La défaillance d’un client s’affiche par l’augmentation des contrôles de solvabilité par ses créanciers.
  • Si votre client trouve toujours des motifs pour justifier son irrégularité de paiement, c’est certainement qu’il subit de véritables blocages à régler ses comptes.

Les 5 autres signes précurseurs et anticipation

Si ces indices cités ci-devant ne suffisent pas, il reste encore 5 autres signes pour authentifier les précurseurs et anticipation pour les impayés :

  • La nomination d’un chargé de restructuration dans l’entreprise d’un client est un flagrant signe d’anomalie financier.
  • Certains clients augmentent leur commande de façon immodérée dans un petit intervalle de temps. Cela signifie qu’il a du mal à maîtriser sa gestion financière.
  • Si un client ne cesse de demander un élargissement dans son délai de payement, ce genre de cas annonce un risque d’impayé.
  • Si votre client ne décroche plus votre appel téléphonique ou s’il ne vous rappelle pas malgré vos messages, c’est aussi un mauvais signe.
  • En dernier lieu, la vente des grandes parts de l’entreprise de votre client et la diminution de sa productivité prouvent sa défaillance monétaire. Ce genre de signe vous informe de la possibilité d’un impayé. Un des recours, l’assurance-crédit vous soutient en cas de problème financier clients.
Revenir en haut de page